Rencontre avec les enfants
  
Rencontre avec les enfants
 

 A travers le monde, plusieurs globe-trotters ont choisi de partager leurs expériences avec des enfants, chacun à sa façon avec son objectif. Leurs récits sur les blogs ont confirmé notre envie de partager à notre tour avec des enfants. Cela nous apporte une vision complémentaire de celle des adultes que nous rencontrerons au long de notre périple. Nous avons choisi de rencontrer des élèves de différentes écoles : en France ( école primaire Sainte Marie de Nevers) et dans les pays que nous traversons. Gabriel pourra aussi dans certaines écoles voir de près le métier d'enseignant de français langue étrangère.

 

Notre projet avec les écoles


L’école est un lieu où les enfants (futurs adultes et citoyens du monde) passent beaucoup de temps et apprennent  des savoirs, des connaissances. Nous avons l’envie d’aller voir comment les enfants d’ailleurs reçoivent une éducation et de le partager avec des enfants du même âge en France. Nous mettons de facon virtuelle les enfants de l'école primaire Sainte Marie de Nevers à Toulouse et les enfants des écoles des pays que nous traversons.

Notre démarche est d’interagir avec les enfants à l’intérieur d’une classe. L’école est un concept général qui est présent dans une grande partie du monde (malheureusement, tous les enfants n'y ont pas acces) nous voulons voir comment les enfants réagissent avec la réalité de leur quotidien aux différents enseignements. C’est un moment d’échange et de discussion face aux situations rencontrées. C'est aussi l’occasion de lancer des débats sur l’aventure, le rêve, le voyage.

Ce projet n’est pas la première raison de notre départ mais s’inscrit très bien dans notre aventure humaine, où la rencontre et le partage sont maitres mots !

Nous savons que le manque de moyens financiers est un frein au developpement dans certaines parties du monde, cependant nous ne pouvons pas distribuer des cadeaux ça et là. Nous ne pensons pas que ce soit la meilleure solution étant donné que nous n'avons pas les connaissances nécessaires, ni les moyens financiers pour couvrir les frais pour l'ensemble des élève et nous ne voulons pas donner de manière arbitraire sans rien savoir des besoins réels.

Notre idée n’est pas de mettre en place une action humanitaire mais une action humaine, basée sur l’échange entre les hommes.

Découvrir de nouvelles cultures à travers les écoliers et enseignants.

Partager la vie des élèves, des enseignants, du personnel encadrant.

Ressentir les émotions et les liens affectifs crées.

L’éducation et les écoles font la force d’un pays, l’enseignement reçu permet à chaque enfant de devenir responsable et maitre de ses choix. En France, nous possédons un grand confort matériel mais parfois au détriment des valeurs humaines. Nous voulons expliquer que la richesse n’est pas dans ce que nous avons mais dans ce que nous sommes, ce que nous donnons, partageons les uns avec les autres. Nous voulons développer notre sens de la solidarité et du partage avec les enfants d’ailleurs mais aussi de France à travers nos récits. Bien que nous soyons conscients qu’un minimum de moyens financiers est nécessaire pour voyager, nous espérons donner l’envie à ces enfants de s’ouvrir au monde qui les entoure, de prendre conscience des différences et des points communs entre les enfants du monde et de rêver !

 

Intervention en France

Nous nous présentons, puis notre voyage et notre projet de visites des écoles. Ensuite, nous montrons notre itinéraire via un planisphère (rétroprojecteur) en expliquant les différents points de chutes, les modes de transports, les différents fuseaux horaires etc.

Nous laissons les enfants intervenir de manière spontanée ou nous leur posons des questions:

- Que mange t-on en Chine ? - Est-ce qu’il neige tout le temps en Sibérie ? - Où est le Laos ? - Quelle est la capitale de la Thaïlande ?

Autant de lieux fascinants que nous allons découvrir et de questions auxquelles nous allons répondre !

Nous établissons avec eux une liste de questions qu’ils se posent sur les écoles, la vie, les enfants la bas, questionnaire que nous soumettons là où nous allons.

Nous proposons un cours ludique de géographie (reconnaissance des continents, pays, villes, océan) suivant le niveau.

Après concertation avec les enseignant(e)s de l'école Sainte Marie de Nevers, il est décidé que les enfants prepareront des dessins pour notre venue :

 -       Dessiner un lieu ou un moment de vie qui leur est familier : leur maison, leur rue, leur cuisine, leur famille, leur classe, leur camarade, leur professeur…

Nous emportons les dessins avec nous afin de les montrer aux enfants a travers le monde en compléments des photos et comptes rendus.

Intervention à l’étranger

Nous reprenons la même idée en faisant  une première présentation aux enfants de nous, de notre voyage et du projet de visites des écoles. Nous présentons notre itinéraire via un planisphère (rétroprojecteur) en expliquant les différents points de chutes, les modes de transports, les différents fuseaux horaires, etc. Cela permet de faire un petit cours ludique de géographie en montrant d’où nous venons et par où nous passons (reconnaissance ou découverte des continents, pays, villes, océan).

Nous leur montrons ensuite la vie des élèves dans une classe française, par des photos et/ou vidéos et éventuellement les dessins. Nous pouvons laisser les enfants intervenir de manière spontanée et nous essayons de répondre avec eux à la liste de questions posées par les enfants français.

 Si nous disposons d’assez de temps et suivant les envies, nous pouvons faire une activité « dessins » :

 -       Comment imaginent-ils une rue, une ville, une école, un enfant, un paysage de la France (que nous pourrons envoyer vers la France) ?

-       Faire une reproduction d’une situation qu’ils connaissent dans leur pays : leur maison, un homme, une femme, la cuisine…

 

Si cela est possible, nous pouvons compléter ces interventions suivant les pays et les échanges par :

 -       des contes étrangers illustrés

-       des chants d’enfants typiques

-       des recettes de cuisines pour les enfants

-       des portraits d’enfants (sa famille, sa maison, ses habitudes, ses loisirs, sa nourriture…)

-       des questions réponses aux enfants français

 

Le but de ce projet est les sensations vécues à travers les échanges sur la vie de classe avec les enfants, les enseignants, le personnel d’animation…Entreprendre, comprendre et apprendre.

- Elargir l’horizon des enfants à d’autres cultures, d’autres modes de vie.

- Sensibiliser à la citoyenneté, le respect des droits de l’homme, l’écologie (catastrophes naturelles, sécheresse…), les différents systèmes politiques, les grands problèmes dans le mondes (la faim, la santé).

- Donner le désir d’apprendre

- Montrer qu’il existe plusieurs formes de voyages.

Bien qu’ayant déjà quelques pistes et idées d’écoles où nous allons nous rendre, nous n’avons pas de planning précis, trop contraignant à l’avance, nous voyons au fil de nos rencontres les opportunites qui se presentent.

Cependant, nous ésperons nous rendre :

-       A Moscou dans une école primaire

-       A Barnaul (Sibérie) dans une école primaire

-       Au Cambodge dans une école française

-       En Thaïlande dans une école française

 

Nous cherchons des contacts pour une école sur l’île d’Olkhon en Russie (frontière Mongole), en Mongolie nous serons auprès de nomades avec lesquels nous verrons une autre manière d’éduquer, nous essaierons également de trouver des écoles en Chine, au Vietnam, au Laos.

 

Nous remercions les voyageurs et leurs supers blogs qui nous ont inspirés et aidés dans notre projet, l'école Sainte Marie de Nevers, la directrice Marie-France Canion et les enseignants : Guillaume Chemineau, Amélie De Beaulieu, Annie Grange et Françoise Robion, les écoles et enseignants que nous rencontrons et tous les enfants.

Voici le lien pour suivre le travail effectué par les enseignants à partir de nos récits et photos :

http://saintemariedenevers.pagesperso-orange.fr/en_direct_2011_2012_1172.htm

Commentaires